Assurance habitation et location : que couvre le propriétaire ?

Même s’il n’est pas obligatoire de souscrire un contrat d’habitation pour un propriétaire de bien en location, il est tout de même plus prudent de signer une assurance dans le but de renforcer la protection de son bien. De plus, une assurance habitation du locataire, seule, peut ne pas suffire. Quelle assurance le propriétaire peut-il alors souscrire et que couvre ce contrat ?

L’assurance PNO et les garanties de base

Il est possible pour un propriétaire non-occupant de souscrire un contrat d’assurance PNO. Ce dernier est similaire au contrat d’assurance habitation de base.

A lire en complément : Bibliothèque musulmane : un voyage à la découverte du monde islamique

Ce contrat couvre les domaines suivants :

  • Votre responsabilité civile (en tant que propriétaire non-occupant)
  • Les garanties liés aux risques locatifs classiques : incendies et explosions, dégâts des eaux, catastrophes naturelles et technologiques.
  • La garantie vol et vandalisme
  • La garantie bris de glace
  • La garantie dommages électriques

Sachez que même si vous êtes en vacances locatives, votre contrat d’assurance PNO peut rester effectif, en vous couvrant de tous dommages tels que l’incendie ou encore un dégât des eaux. Ainsi, vous serez pris en charge dans les réparations nécessaires liés à ces sinistres. Vous devez cependant bien discuter avec votre locataire pour déterminer les risques couverts par le contrat du locataire et ceux couverts par le vôtre. 

Sujet a lire : Top 3 des villes à visiter au Japon

Il faut savoir que les garanties varieront en fonction des assurances. Il faudra donc bien veiller à vérifier les clauses de son contrat. Et pour davantage d’informations relatives aux assurances, vous pouvez visiter le site https://www.achat-ventes.net.

L’assurance PNO et les garanties optionnelles

Pour une couverture plus complète, vous pouvez également opter pour des garanties optionnelles, à savoir :

  • La garantie loyers impayés
  • La garantie perte de revenus lors d’une inoccupation du logement en raison d’un sinistre
  • La garantie protection juridique
  • La garantie vices de construction / défauts d’entretien
  • La garantie troubles de jouissance
  • La garantie responsabilité civile du locataire en cas d’absence d’assurance du locataire
  • La garantie dommages aux biens mobiliers

Catégorie de l'article :
Copyright 2024. Tous droits réservés